St Michel Mont Mercure

Jacques Hylae

Saint-Michel Mont-Mercure

 

Saint-Michel Mont-Mercure est le point culminant de la Vendée : 290 m et offre un panorama exceptionnel sur cinq départements. Ici, à l’ère primaire, se dressait une grande chaîne de montagne de plusieurs milliers de mètres de hauteur, aujourd’hui d’une altitude plus modeste il n’en reste pas moins qu’elle est exceptionnelle pour la région.

La région recèle un passé vivant, il semblerait en effet qu’elle fut un lieu de culte du Dieu Lug, le Dieu-Roi, Dieu de la lumière, prestigieux au panthéon Celte, le Mercure Gaulois, dont l’attribut est la lance capable de déclencher le tonnerre, et de foudroyer.

Pour couronner le tout, cette région a connu une activité minière non négligeable notamment due à l’extraction de minerai d’antimoine. La dernière carrière a avoir été en activité est celle des Brouzils (fermée en 1992 à cause de l'effondrement des cours du minerai).

L’église quant à elle mesure 52 m (statue comprise), construite à partir de 1877 à l’emplacement d’une église romane, et est achevée entre 1895 et 1897.

A son sommet culmine une grande statue représentant Saint-Michel ou Lug ? terrassant le dragon d’un coup de lance (portant une étoile à son sommet). Est-ce un dragon ou la Vouivre ? En tout cas on a ici une curieuse association entre culte païen et catholique.

 

La statue est composée entièrement de cuivre rouge. Destinée à trôner sur la Basilique Notre-Dame-de-Fourvière à Lyon (Lugdunum) après être présentée à l’exposition universelle de 1889, c’est finalement une réplique qui y sera présentée. C’est cette réplique qui est posée sur le clocher de l’église Saint-Michel en 1897 (date de pose sur le clocher). Elle a subi plusieurs restaurations au cours de l’histoire et ne reçoit son placage doré qu’en 2012 et remise en place en 2013.

 

Mensurations de la statue :

Hauteur totale de l’ensemble : 9.66 m

Hauteur de l’archange : 4.40 m

Tour de taille : 2m

Poids : 1.2t